LA CRÈTE, BERCEAU DES DIEUX ET DES CIVILISATIONS

Avec Antonis Theodorou

1er jour – De Nice à Héraklion

Rendez-vous le matin à Nice pour gagner en avion l’aéroport d’Orly, d’où vous embarquerez à bord d’un vol direct pour Héraklion. Arrivée prévue en fin d’après-midi, rencontre avec votre guide- conférencier puis transfert en bus à Aghios Nikolaos. Dîner inclus et nuit à l’hôtel.

2ème jour – Du palais de Kato Zakros au Monastère Toplou

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous gagnerez la côte orientale de l’île pour y découvrir le site de Kato Zakros. Datant du IIème millénaire avant notre ère, le palais fut redécouvert en 1961 par l’archéologue crétois Nikolaos Platon. Quatrième édifice de l’île par sa taille, il n’a subi aucun pillage et fut construit vers 1700 av. J.-C. et détruit vers 1450 av. J.-C à la suite d’un tremblement de terre. Le palais à deux niveaux s’ordonnait autour d’une cour centrale, dont la partie Est abritait les appartements royaux. Son emplacement en fit un lieu d’échange avec le Moyen-Orient. Déjeuner inclus. Vous vous rendrez ensuite au monastère Toplou. Fondé au XIVème siècle, Moni Toplou est aujourd’hui l’un des monastères les plus riches et les plus influents de Crète. Les bâtiments actuels datent de l’époque vénitienne, durant laquelle ils furent fortifiés contre les pirates. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, des messages radio de la résistance étaient émis depuis le monastère, ce qui valut à l’abbé d’être fusillé par les allemands. Des cellules sur trois niveaux donnent sur la cour centrale où une petite église du XIVème siècle recèle de belles fresques et de touchantes icônes. La plus célèbre d’entre elles, une miniature illustrant des scènes bibliques, fut peinte en 1770 par Ioannis Kornaros. Retour à Aghios Nikolaos en fin de journée, dîner libre et nuit à l’hôtel. 

3ème jour –  L’église de Panaghia Kera et croisière vers l’ilot de Spinalonga

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de prendre la direction du petit village de Kritsa. Installé au pied des montagnes du Lassithi, il est connu dans toute l’île pour sa célèbre église byzantine. C’est également un centre artisanal dont les cafés et les tavernes de la rue principale offrent de belles vues sur la vallée se déroulant vers la mer. A l’est de Kritsa, l’église Panaghia Kera, du XVIIIème siècle, bâtie entre les oliviers à quelques pas de la route, abrite, quelques-unes des plus belles fresques de l’île datant du XIIIème au milieu du XIVème siècle. Vous pourrez y admirer des peintures de la Cène, de la Fête chez Hérode ainsi que des représentations de saint François d'Assise. Déjeuner inclus. Vous rejoindrez ensuite Elounda, un petit port de pêche d’où vous embarquerez sur le ferry à destination de l’île de Spinalonga. Citadelle flottante qui paraît émerger de l’écume ; la forteresse vénitienne du XIIème siècle qui surplombe l’île, offre un charme hors du temps. Construite par les vénitiens en 1579, elle fut la dernière place forte à résister aux Turcs, avant de capituler en 1715, près de cinquante ans après Héraklion. Coupé du monde, l’îlot fut le refuge des lépreux du début du XXème siècle aux années 1950. Aujourd’hui les imposantes murailles couvertes d’une végétation sauvage protègent les restes du village fantôme de la léproserie. Retour à votre hôtel en fin de journée et dîner libre et nuit à l’hôtel. 

4ème jour – l’héritage minoen : Knossos et Héraklion

Après le petit-déjeuner, vous partirez à la découverte du légendaire palais de Knossos. Situé à six kilomètres au sud-est d’Héraklion dans un magnifique cadre de collines boisées et d’oliveraies, ce dédale de cours, corridors, appartements royaux, sanctuaires ; un véritable labyrinthe ! – représente la plus ancienne cité de toute la Grèce. Un premier palais y fut construit entre 2000 et 1900 av. J.-C., puis détruit trois cents ans plus tard par un tremblement de terre. Un nouveau gigantesque enchevêtrement de bâtiments y vit le jour (dont les vestiges que l’on parcourt aujourd’hui) au cœur d’une ville d’environ 50 000 habitants. Le site entier fut à nouveau anéanti autour du 1450 av. J.-C., probablement à cause de l’éruption du volcan de Santorin, à laquelle fit suite la mise à sac par les Mycéniens. Vous continuerez ensuite vers le village d’Archanes, entouré de vignobles. La structure de ses maisons, en forme de L avec une cour intérieure, vous offrira un intéressant exemple d’architecture vénitienne. Son église principale, la Panagia, abrite une remarquable collection d’icônes du XVIème au XIXème siècle. Déjeuner chez l’habitant avant de poursuivre vers Héraklion pour la visite du musée archéologique national. Fort de 800 000 pièces provenant de Knossos et d’autres sites minoens, ce prestigieux musée, tout récemment rénové, présente la préhistoire et l’histoire crétoises. Parmi les innombrables merveilles qui y sont abritées, vous aurez l’occasion d’admirer la fameuse déesse aux serpents, statuette en faïence qui symbolise la fertilité, l'extraordinaire acrobate en ivoire trouvé à Knossos et l’étonnant disque de Phaistos. Son diamètre est d'environ seize centimètres et il est couvert, sur ses deux faces, de hiéroglyphes imprimés à l'aide de poinçons. En tout, ce sont deux-cent-quarante et un signes, dont quarante-cinq différents, qui recouvrent le disque en formant une spirale partant de l'extérieur vers le centre de l'objet. Aucun autre objet similaire n'a été retrouvé et il n’a à ce jour pas encore été déchiffré. Au premier étage, vous retrouverez aussi les fresques originales du palais de Knossos et les remarquables céramiques de Kamáres, au fond sombre décoré de motifs blancs, rouges et orange. Ensuite, une promenade vous conduira à la découverte du centre-ville de Héraklion. Capitale de l’île, elle doit son nom actuel à Héraclès, car il y aurait accompli l’un de ses douze travaux, en domptant le taureau de Crète que certains identifient au père du Minotaure. Lorsque les arabes s’emparèrent de la ville en 824, ils y construisirent une forteresse, al-Kandak. Ce mot évolua en Chandax à l’époque byzantine, pour devenir Candia sous les vénitiens. La défense de la ville a mobilisé des années durant, les Européens contre les Turcs. Mais la Crète est finalement tombée aux mains des Ottomans qui ont dû faire face à une résistance aussi farouche que prolongée, illustrée au XIXème siècle par le sacrifice des combattants réfugiés dans le monastère d’Arkadi. Vous admirerez d’abord la place Eleftherias, cœur pulsant d’Héraklion, où les vestiges des vieux remparts de la ville côtoient des sculptures futuristes en métal. Vous gagnez ensuite la place Eleftheriou Venizelou, au centre de laquelle trône la fontaine Morosini aux quatre lions. Vos pas vous conduiront enfin vers le port où se dresse le Kastro Koules, l’ancienne Rocca del Mare vénitienne. Bâti par la Sérénissime entre 1523 et 1540, ce fort marqué d’un lion de saint Marc représente un bel exemple d’architecture militaire de l’époque. Dîner libre et installation à l’hôtel pour deux nuits. 

5ème jour – Des vestiges minoennes de Phaistos à l’héritage classique de Gortyne 

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de prendre la direction de Phaistos. Au sommet d’un majestueux promontoire qui domine la plaine de Messara, l’une des plus puissantes cités minoennes étage ses ruines en terrasses. D’après la légende, Rhadamanthe, fils de Zeus et Europe, aurait été le maître du premier palais édifié sur le site vers 1900 av. J.-C. Détruit deux siècles plus tard par un tremblement de terre, une deuxième résidence royale, plus vaste et luxueuse, y fut érigée en 1700, et constitue l’essentiel des vestiges que vous admirerez au cours de votre visite. Vous atteindrez ensuite Gortyne. Occupée depuis le néolithique, cette ancienne ville dorienne devint capitale de la province de Crète et de la Cyrénaïque sous l’époque romaine. Son rayonnement s’est poursuivi à l’époque byzantine, quand Tite, disciple de saint Paul en Crète, en fit un grand foyer de christianisation. Une fois l’entrée du site franchie, vous admirerez d’abord les impressionnants restes de la basilique Saint-Tite, datée du VIIème siècle, dont seule l’abside flanquée de deux chapelles reste aujourd’hui debout. Vous découvrirez ensuite l’odéon, petit théâtre en demi-cercle élevé au début du IIème siècle apr. J.-C. Là sont abritées les lois de Gortyne, un code civil datant du VIème siècle av. J.-C. gravé sur des tables en pierre, considéré comme le texte législatif le plus complet du monde grec. Après le déjeuner, vous reprendrez la route en direction de Matala.  Niché au fond d’une crique étroite, ce ravissant port de pêche tient une place de choix dans la mythologie grecque, puisque c’est là que Zeus aurait accosté avec Europe, après l’avoir enlevé sur la plage de Tyr. Une promenade vous permettra d’admirer les grottes creusées dans les parois de tuf aux strates parallèles qui surplombent la plage. Ces cavités, qui étaient probablement des tombeaux à l’origine, servirent de lieu de culte et d'habitations troglodytiques, avant d’accueillir les hippies sur la route pour l’Inde dans les années 1960 et 1970. Sur le retour arrêt au Monastère Vrontissi, qui joua un rôle important durant les années de la Renaissance crétoise et a abrité des icônes dues à Michail Damaskinos (v1530-1591), aujourd’hui exposées au musée d’art religieux d’Héraklion. Dîner libre et nuit à l’hôtel. 

6ème jour – les villages de la Crète centrale et la ville de Rethymnon

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de partir vers la région centrale de l’île. Emaillée de villages d’éleveurs aux traditions ancestrales, creusée par des grottes dont celle, légendaire, du Mont Ida, la région montagneuse qui d’étend à l’est de Réthymnon offre aux visiteurs un aperçu de la Crète éternelle. Vous visiterez tout d’abord la grotte Sfentoni, qui avec ses quatorze chambres et ses 3500 m2 de superficie est la plus grande et la plus impressionnante de l’île. Mises en valeur par des éclairages colorés, vous y découvrirez des cavités, des stalagmites et des stalactites aux formes et aux couleurs surprenantes. Vous continuerez votre journée par la visite du village typique d’Axos. Le nom de ce village provient de la ville antique d’Axos à proximité duquel il a été construit. La ville antique était l'une des cités-Etats les mieux fortifiées à l’ouest de la Crète, au cours de la période classique. Selon la mythologie, Axos, héros légendaire et petit-fils de Pasiphaé et Minos, en fût le fondateur. La ville qui a continué à être habitée à l'époque romaine, s’est développée durant la période byzantine comme en témoignent les quarante-six églises byzantines qui ont été construites à l’époque, parmi lesquelles neuf existent encore. Visite du musée d’Eleftherna inauguré en 2016 sur le site de l'antique Éleutherne. Déjeuner inclus puis vous continuerez vers Rethymnon. Née de la cité minoenne de Rethymna, la ville vécut un premier âge d’or avec l’arrivée des Mycéniens, et un deuxième, qui suivit des siècles d’oubli pendant les périodes romaine et byzantine, sous la domination vénitienne. Durant trois cents ans, elle se couvrira alors d’élégants palais, de loggias et de fontaines qui en font un joyau d’architecture italienne. La conquête ottomane a pourtant plongé Réthymnon dans ses années les plus sombres. Elle a laissé à la ville un héritage architectural également magnifique : des mosquées et d’élégantes demeures aux balcons de bois, qui confèrent au centre-ville un charme tout oriental. Vous continuerez votre promenade par la découverte du port vénitien, cerné par des maisons aux façades pastel. Puis, vous parcourrez le lacis des étroites ruelles qui mènent au cœur de la cité, jusqu’à la place Titou Petihaki. Vous y admirerez la fontaine Rimondi et la Loggia, deux superbes exemples d’art vénitien, ainsi que la mosquée Nerandza, ancienne église du XIVème siècle réaménagée par les Turcs. Vous gagnerez ensuite la citadelle vénitienne qui, avec son enceinte de 1300 mètres de diamètre, couronne la ville, offrant un panorama époustouflant. Construite sur l’isthme rocheux de Paleokastro à la fin du XVIème siècle afin de protéger la ville, elle fut néanmoins emportée par l’armée ottomane en 1646. Aujourd’hui, il n’en reste que les imposants remparts et la grande coupole de la mosquée du sultan Ibrahim-Han, ancienne église jadis consacrée à saint Nicolas. Route vers Chania, diner libre et installation à l’hôtel pour 2 nuits. 

7ème jour – l’est vénitien : Chania

Petit-déjeuner à votre hôtel, puis départ pour Chania. Edifiée sur une colline rocheuse surplombant la mer, l’antique Kydonia minoenne est aujourd’hui une ville séduisante, avec de somptueuses façades vénitiennes, une mosquée ottomane et une baie tranquille. Votre débuterez votre journée par la visite du port vénitien aux quais pavés, avec ses belles maisons vénitiennes aux escaliers extérieurs et aux demeures ottomanes entre ses fortifications. L'entrée du port est délimitée par le fort Firkas, bâti en 1629, et par un phare vénitien du XVIème siècle. Au centre, s’élève la mosquée des Janissaires, avec ses beaux dômes aux tons rosés. En suivant le dédale de ruelles, de passages voûtés en porches fleuris qui s’étendent derrière le port, vous pénétrerez alors dans la citadelle vénitienne. Vous rejoindrez ensuite le musée archéologique, abrité dans la belle basilique franciscaine d’Agios Franciskos, datant du XIVème siècle. Une vaste collection d’objets issus des fouilles effectuées dans la région, et notamment sur la colline de Kasteli, y est exposée. Vous y admirerez, entre autres, des sarcophages peints datés de 1300 à 1150 avant J.-C., ainsi que trois superbes mosaïques d’époque romaine. Déjeuner inclus. Après le repas, départ pour la péninsule d’Akrotiri qui s’étend entre Rethymnon et Chania. Vous y visiterez le monastère d’Aghia Triada, avec son église à plusieurs dômes datant du XVIIème siècle. C’est probablement le complexe monastique le plus impressionnant datant de la fin de l’occupation vénitienne en Crète, tant du fait de son volume que de son style architectural. Il combine des éléments de la pratique monastique orthodoxe aux formes architecturales occidentales, exprimant ainsi l’esprit de convergence entre les deux dogmes, en Crète. Retour à Chania en fin d’après-midi après la visite du tombeau de Venizelos, homme politique majeur de la Crète Moderne. Dîner libre et nuit à l’hôtel. 

8ème jour - Retour en France

Petit-déjeuner à l’hôtel tôt et transfert pour l’aéroport d’Héraklion. Arrivé en début d’après-midi à Paris Orly. Retour à Nice avec le vol de 15h30, arrivée à 16h55.

Note importante :

Le programme peut être soumis à des impondérables techniques indépendants de notre volonté et nécessitant des modifications dans le choix ou l’ordre des visites. Vous serez alors prévenu par courrier avant le départ du voyage.

TÉLÉCHARGER OU IMPRIMER 
LE PROGRAMME

ligne grise
terra-nobillis-calendarpng

Départ
02/10/2018

Retour
09/10/2018

terra-nobillis-icon-pricepng

Tarif préférentiel jusqu'au 02/06/2018 : 2250 €*

Prix / pers : 2 350 €*

Suppl. chambre indiv. : 245 €

* ERRATUM : Les tarifs affichés dans la dernière brochure de printemps concernant la Crète sont erronés.

Votre conférencier

Passionné d’archéologie, de religion mais aussi d’agriculture… Antonis Theodorou est guide-conférencier diplômé à Athènes en 2004. Il a étudié à Montpellier ainsi qu’à l’université de Mons-Hainaut en Belgique et donne également aujourd’hui des cours à l’Hellenic Tourist Guide School de Corfou.

terra-nobillis-icon-beautiful-visitpng

Les plus belles visites

  • les trésors minoens : le palais de Knossos et le musée archéologique d’Héraklion; les palais de Kato Zakros et de Phaistos
  • Gortyne, capitale de la province romaine de Crète et de la Cyrénaïque
  • les églises byzantines et les 1monastères de Toplou et Vrontissi
  • la grotte de Sfendoni
  • Aghios Nikolaos et la presqu’île de Spinalonga • Matala
  • l’est vénitien : Chania et Rethymnon
  • les villages traditionnels d’Archanes, Axos et Kritsa
terra-nobillis-museumpng

Sites UNESCO

L’ensemble des palais minoens crétois (et notamment Kato Zakros, J2, Knossos, J4 et Phaistos, J5) ainsi que la forteresse de Spinalonga (J3) sont inscrits à la liste indicative liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

terra-nobillis-heartpng

Vous apprécierez

  • un panorama complet de la Crète, alliant vestiges historiques, découverte culturelle et beauté des paysages
  • l’accompagnement culturel d’un guide-conférencier le long du circuit
  • le déjeuner chez l’habitant.
Crète

Informations utiles

terra-nobillis-planepng

Vols aller

Aller le 02/10/2018 : Préacheminement en avion de Nice à 08h45, arrivée à Orly à 10h10. Décollage de Orly à 13h50 pour une arrivée à Héraklion à 18h25.

Les horaires des transports sont à titre indicatif et sous réserve de modification.

terra-nobillis-plane-retouropng

Vols retour

Retour le 09/10/2018 :

Décollage d’Héraklion à 11h20 pour une arrivée à Orly à 14h10. Retour à Nice avec le vol de 15h30, arrivée à Nice à 16h55.

Les horaires des transports sont à titre indicatif et sous réserve de modification.

terra-nobillis-hotelpng

Vos hôtels (ou sim.)

A Aghios Nikolaos: Hotel Hermes 4* (NL).

A Héraklion: Hôtel Galaxi 4* (NL).

A Chania: Hôtel Kydon 4* (NL).

terra-nobillis-attentionpng

Conditions

Tarif calculé sur la base de 15 participants. Notre tarif est garanti pour un groupe à partir de 10 personnes. Nous nous réservons le droit d'annuler le voyage si un nombre minimum de 10 participants n'était pas atteint ; dans ce cas, l'intégralité des sommes versées vous serait remboursée.

Le prix comprend

  • les préacheminements de Nice (avion) et Strasbourg (train) pour Orly – le transfert de la gare à l’aéroport - les vols directs Paris/Héraklion A/R sur la compagnie Transavia (franchise 1 bagage en soute et taxes aéroportuaires de 41,35€ incluses)
  • l’hébergement 7 nuits en hôtel 4* (NL) avec petit-déjeuner
  • la demi-pension du dîner du 1er jour au déjeuner du 8ème jour (1/4 de vin et ½ d’eau par pers. inclus à chaque déjeuner)
  • l’accompagnement culturel d’un guide conférencier sur place
  • tous les transferts sur place en bus privé Grand Tourisme
  • les entrées et visites mentionnées au programme
  • les assurances assistance, rapatriement, frais médicaux et responsabilité civile

Le prix ne comprend pas

  • les repas libres comme mentionné au programme
  • les boissons aux dîners ainsi que les boissons supplémentaires lors des déjeuners
  • les pourboires usuels
  • les dépenses personnelles
  • tout ce qui ne figure pas dans « le prix comprend »
  • l'assurance annulation qui vous est proposée en deux versions, une version standard (2,9% du prix du voyage) et une version Sérénité, sans justificatif (à partir de 83€)

LA CRÈTE, BERCEAU DES DIEUX ET DES CIVILISATIONS

Avec Antonis Theodorou

Départ - 02/10/2018


Retour - 09/10/2018

Prix / pers - 2 350 €


img.desaturate { filter: grayscale(100%); }