Un autre Iran en juillet depuis Paris

Un autre Iran : de Tabriz à Alamut, les rives de la Caspienne avec Martine Thouvenin-Desfontaines

terra-nobillis-downloadpng

Télécharger le programme détaillé

Conseiller à un ami

terra-nobillis-printpng

Imprimer

1er jour – de Strasbourg à Téhéran

Rendez-vous à la mi-journée à l’aéroport de votre choix* pour embarquer à bord d’un vol de la compagnie Lufthansa à destination de Téhéran (via Francfort). Dîner à bord et arrivée à l’aéroport de Téhéran dans la nuit. Accueil par votre guide francophone puis transfert jusqu’à votre hôtel et installation. Nuit à Téhéran

* départs possibles depuis Paris, Marseille, Lyon et Bordeaux.

2ème jour – Téhéran

Téhéran n’était qu’un modeste village lorsque l’invasion mongole de 1228 fit affluer vers elle une nombreuse population. La ville fut dès lors en perpétuelle expansion, même si Chiraz conserva son statut de capitale jusqu’à la fin du XVIIIème siècle. C’est en effet en 1795 que Mohammed Khan fit de Téhéran sa capitale. La ville connut alors de profondes transformations qui se poursuivirent au XIXème et au début du XXème siècles, tout au long de la période Qâdjâr. Vous débuterez cette journée par la visite du Musée National qui abrite de riches collections archéologiques provenant des principaux sites de l’ancienne Perse, depuis la période élamite jusqu’à la période islamique. Vous poursuivrez par la découverte du musée Abgineh du verre, du cristal et de la céramique qui réunit des objets datant du IIème millénaire av. J.-C. jusqu’au XIXème siècle. Puis vous gagnerez le Palais Golestan, édifié sur ordre de Nasser al-Din Shar à la fin du XIXème siècle et agrandi par ses successeurs de la dynastie Qâdjâr. L’influence des grands palais européens y est significative. Dîner inclus et nuit à Téhéran.

3ème jour – Tabriz ou l’Iran cosmopolite

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous gagnerez l’aéroport de Téhéran pour embarquer à bord d’un vol à destination de Tabriz. Transfert pour le centre-ville et dépôt des bagages à l’hôtel avant d’entamer la découverte de la ville. Fondation de l’époque sassanide (IIIème-VIIème siècle de notre ère), Tabriz tira grand profit du commerce, au point d’être choisie comme capitale par le Mongol Ghâzân Khân en 1295. La ville devient alors un centre culturel reconnu attirant des artistes d’horizons variés. Les Ottomans, qui occupent Tabriz à plusieurs reprises au XVIème siècle, entraînent d’ailleurs à leur suite de nombreux artistes locaux à Istanbul. Ces derniers jouent dès lors un rôle significatif durant l’une des périodes les plus fastes que connu l’art ottoman. Cité cosmopolite jusqu’à aujourd’hui, Tabriz rassemble Arméniens, Turcs, Persans et Russes. Vous ferez la visite de la mosquée Bleue, construite dans la seconde moitié du XVème siècle et célèbre pour son décor de céramique émaillée, l’un des plus beaux de l’art islamique. Puis vous découvrirez le bazar, classé sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO, dont les allées trépidantes suscitèrent l’admiration de voyageurs européens – dont Marco Polo – dès le Xème siècle. Vous vous rendrez ensuite au Musée de l’Azerbaïdjan, dont les collections présentent des pièces de l’époque préislamique et islamique. La journée se terminera sous les frondaisons du parc Elgoli, jardin le plus célèbre de Tabriz. Du lac artificiel crée en son centre émerge une presqu’île sur laquelle un pavillon d’inspiration safavide a été édifié. Fondé sous les Timourides (XVème siècle), remanié à l’époque qâdjâre (1786-1925), il demeure de nos jours le lieu de promenade favori des habitants de Tabriz. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Tabriz.

4ème jour – Kaleybar et Ahar (175 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de gagner Kaleybar pour y découvrir la forteresse de Bâbak. Si l’édification de cette impressionnante place forte érigée au sommet d’une montagne à 2 600 mètres d’altitude débuta dès l’époque sassanide, c’est à un mouvement séditieux menée par Bâbak entre 816 et 837 à l’encontre des troupes abbassides que le bastion doit son nom actuel. Vous ferez ensuite la visite de la tombe du Sheikh Shahaboddin Ahari, construite sous le règne de Shâh Abbâs Ier (1587-1629). Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Tabriz.

5ème jour – Kandovân et Orumiyeh (150 km environ)

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous prendrez la route vers le village de Kandovân, dont vous ferez la visite. A l’instar de villages troglodytes de Cappadoce, plusieurs maisons y sont creusées dans des cônes de tuf volcanique. Vous atteindrez ensuite les rives du lac d’Orumiyeh (Urmia), le plus vaste d’Iran avec ses 140 km de longs et 50 km de large. Comme la mer Morte, le lac d’Orumiyeh contient une très forte teneur en sel. Les nombreuses îles qui le parsèment abritent une flore et une faune unique, notamment de nombreuses espèces d’oiseaux migrateurs. Située à une dizaine de kilomètres du lac, la ville d’Orumiyeh, où vous ferez étape, est aujourd’hui la capitale de la province d’Azarbâidjân occidental. Vous y visiterez la mosquée du Vendredi, dont la qibla, le mur indiquant la direction de la ville sainte de La Mecque, est percé d’un bel exemple de mihrab (ou niche) d’époque ilkhânide du XIIIème siècle. Vous pourrez ensuite admirer le Seh Gonbad, tour funéraire en brique construite à l’époque seldjoukide (XIIème siècle). Votre journée s’achèvera par la visite de l’église arménienne de Naneh Mariyam, dont la fondation remonte au VIIème siècle. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Orumiyeh.

6ème jour – Les forteresses du royaume d’Urartu (280 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de gagner la cité commerçante de Khoy, traversée par la route de la Soie. Vous y ferez la visite de la mosquée Motaleb Khân, fondée à l’époque ilkhânide (XIIIème-XIVème siècle) puis reconstruite sous la dynastie Qâdjârs (1779-1925), puis de l’église arménienne de Saint-Sarkis, édifiée entre les Vème et VIème siècle selon un plan basilical à trois nefs parallèles. Puis vous atteindrez le site de Bâstâm, principal vestige témoignant de la puissance du royaume d’Urartu. Ce dernier étendit son influence, du IXème au VIIème siècle avant notre ère, sur un territoire situé aujourd’hui en Turquie, en Iran et en Arménie. Le royaume, dont la prospérité reposait sur l’agriculture et l’élevage de chevaux, atteignit son apogée au milieu du VIIIème siècle av. J.-C., avant d’être finalement conquis vers 590 av. J.-C. par les Mèdes et les Scythes. Occupant le sommet de rochers en des lieux stratégiques, les forteresses urartéennes servaient de base à une puissante armée. Les murs de la citadelle de Bâstâm, principal jalon de ce système défensif, sont construits en pierres de taille et ponctués de tours. A l’abri de ces remparts, un temple carré est juché sur une éminence. Arrivée en fin d’après-midi dans la ville de Mâku, nichée dans une gorge montagneuse non loin des frontières turque, arménienne et azérie. La région toute entière fut, durant l’Antiquité, intégrée aux royaumes d’Urartu puis d’Arménie. Ces terres fertiles prirent ensuite une importance stratégique durant l’époque islamique, en particulier durant les conflits qui mirent aux prises Ottomans et Safavides durant les XVIème et XVIIème siècles. Les vestiges d’anciennes fortifications surplombant la ville témoignent de ce tumultueux passé. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Mâku.

7ème jour – Les monastères arméniens de Saint-Thaddée et Saint-Stephanos (240 km environ)

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous ferez la visite du palais qâdjâr de Bâghcheh Djuq, édifié à la fin de l’époque qâdjâre (XIXème siècle) pour un seigneur local. L’architecture et le décor de cette vaste maison à deux étages mêlent des traditions iraniennes à des influences baroques, anglaises et russes. Vous découvrirez par la suite le monastère de Saint-Thaddée, fondée à la fin du IIIème siècle et lieu d’un pèlerinage annuel, en juillet, consacré à l’apôtre Thaddée, qui évangélisa la région au Ier siècle. Puis, après la traversée des gorges de l’Araxe, vous atteindrez le monastère de Saint-Stephanos. Ce dernier, fondé au Xème siècle, fut reconstruit aux XVIème et XIXème siècles. Il abrite une église édifiée au XVIème siècle qui témoignage de l’influence de l’art iranien. Arrivée à Djolfâ, proche de la frontière avec l’Azerbaïdjan, en fin de journée. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Djolfâ.

8ème jour – Marand, Sohrul puis Tabriz (140 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de gagner Marand, où vous ferez la visite de la mosquée du Vendredi, qui conserve un remarquable mihrab en stuc d’époque ilkhânide (XIVème siècle). Vous découvrirez ensuite un ancien caravansérail situé sur la route de Tabriz, puis l’église arménienne de Sohrul, édifiée au XIXème siècle. Isolée dans les montagnes entre Marand et Tabriz, cette dernière possède un clocher à saillant ainsi qu’une belle coupole sur pendentifs. Vous atteindrez Tabriz en fin d’après-midi. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Tabriz.

9ème jour – Marâgheh, entre route de la Soie et Voie Lactée (300 km environ)

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous prendrez la route de Marâgheh, au centre d’une région jouissant d’un climat doux et humide, sillonnée par de nombreux cours d’eau et célèbres pour ses paysages agrestes où se mêlent vergers odoriférants et riches pâturages. Fondée à la période préislamique, sa situation sur la route de la Mésopotamie lui conféra une grande importance après la conquête arabe. Durant quelques décennies couvrant les XIIIème et XIVème siècles, la cité devint la capitale de l’Azerbâidjân ilkhânide, un haut lieu du Christianisme et un centre culturel brillant, célèbre pour son observatoire astronomique, le plus grand du monde musulman, dont il ne reste aujourd’hui que quelques vestiges. Vous découvrirez à Marâgheh plusieurs mausolées seldjoukides et mongols. Le Gonbad-e Sorkh, tout d’abord, date du milieu du XIIème siècle, et aurait été destiné à à recueillir la dépouille d’un prince kurde qui fonda un petit royaume dans la région au XIIème siècle. Le Gonbad-e Kabud, ensuite, fut érigé à la fin du XIIème siècle, avant l’invasion mongole. Le Gonbad-e Ghaffariyeh, enfin, date de l’époque mongole (première moitié du XIVème siècle). Les surfaces murales couvertes de céramique qui le recouvrent, plus importantes et plus riches en couleurs que ses voisins, témoignent de l’évolution de l’esthétique entre le XIIème et le XIVème siècle. Arrivée à Takâb en fin de journée. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Takâb.

10ème jour – Takht-e Suleymân, Soltanyieh et Zanjān (190 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de gagner Takht-e Suleymân. Occupé depuis l’époque achéménide, ce site construit sur un ancien volcan devint l’un des lieux les plus sacrés de l’Iran sassanide. Une tradition veut que Zoroastre y soit né, et que le sanctuaire ait été fondé par un souverain mythique, Key Khosrow. Le sanctuaire est protégé par une enceinte dont le tracé ovoïde abrite un lac salé, un vaste temple du feu et plusieurs salles hypostyles. Takht-e Suleymân fut détruit par l’empereur byzantin Héraclius dans la première moitié du VIIème siècle. Le site fut par la suite nommé le trône de Salomon (Takht-e Suleymân) dans la tradition populaire, qui interprétait ces vestiges comme ceux d’un ancien palais du roi Salomon. Vous prendrez ensutie la route de la province de Zanjān où vous découvrirez la ville de Soltanyieh, fondée vers 1290 par Argun Khan, et qui fut dès lors la résidence d’été de la dynastie des mongols ilkhanides. Le sultan Muhammad Khodabandeh en fit sa capitale au début du XIVème siècle et couvrit la ville de splendides monuments… qui furent en grande partie détruits lors de la mise à sac de la ville par Tamerlan en 1384. Certains des monuments les plus emblématiques furent néanmoins épargnés, et sont désormais inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Vous pourrez ainsi découvrir le splendide mausolée d’Oldjaitou, édifié entre 1302 et 1312 pour commémorer la conversion du sultan Muhammad Khodabandeh au chiisme. La vaste coupole en brique couverte de faïence turquoise qui coiffe le mausolée culmine à près de 50 mètres, et constitue le plus ancien exemple de double coupole en Iran. Vous atteindrez Zandjân en fin de journée. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Zandjân.

11ème jour – Ardabil (260 km environ)

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous ferez la découverte de Zandjân, une ville dont l’essentiel des édifices datent de l’époque qâdjâre (XIXème siècle). Vous visiterez ainsi la mosquée du Vendredi, édifiée en 1826, avec son plan classique et ses décors de céramique, puis le grand bazar, sur les étals duquel vous trouverez notamment tapis et couteaux. Vous prendrez ensuite la direction d’Ardabil, cité dont la fondation remonterait au roi sassanide Péroz (459-484). Après avoir été détruite par les Mongols en 1220, la ville fut choisie comme centre spirituel par Safi al-Din, fondateur de l’ordre soufi des Safavides (XIIIème siècle). C’est à Ardabil que son lointain descendant, Shâh Ismail Ier, fonda la dynastie royale des Safavides à la toute fin du XVème siècle. Le principal monument de la cité est le sanctuaire de Cheikh Safi al-Din, dont vous ferez la visite et dont le noyau est le tombeau du sheikh Safi al-Din, fondateur de la lignée. Construit principalement entre le XVIème et le XVIIème siècle, le complexe funéraire est entouré d’un vaste jardin. Vous aurez l’occasion de visiter la salle de prière Masdjed-e Djannat Sara, utilisée lors des cérémonies de derviches, le Qandil Khâneh, théâtre de cérémonies rituelles et lieu de méditation, le dôme Allâh Allâh, tour circulaire coiffée d’un dôme, et le Haram Khâneh ou maison du Harem. Installation à l’hôtel en fin de journée. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Ardabil.

12ème jour – Massouleh et Qazvin : sur les rivages de la Caspienne (420 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de prendre la direction de Qazvin. Vous longerez les rives de la mer Caspienne puis traverserez les régions boisées du nord de l’Iran. En chemin, visite de Massouleh, village de montagne entouré d’une végétation abondante. Ce village constitue l’un des plus beaux exemples de l’architecture traditionnelle iranienne. Les édifices les plus anciens qu’il abrite datent du XVIIème siècle, mais leur conception remonte à des époques beaucoup plus lointaines. Les maisons sont ainsi disposées en escalier sur les pentes très prononcées du lieu. Le toit plat de certaines d’entre elles sert de cour à la maison située au-dessus. Le village compte plusieurs mosquées et mausolées, ainsi qu’un bazar, lui aussi étagé sur la pente, et dont les rues sont formées par le toit des échoppes du niveau inférieur. Installation à l’hôtel en fin de journée. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Qazvin.

13ème jour – la forteresse d’Alamut, repaire des Assassin (100 km environ)

Après le petit-déjeuner à l’hôtel, vous prendrez la direction du nord à travers des paysages spectaculaires, pour atteindre les vestiges d’une citadelle nimbée de légendes : le château d’Alamut. Ce nid d’aigle perché à 1 800 mètres d’altitude surplombe une vallée encaissée. C’est en ce lieu qu’Hassan-Ibn Sabbâh, termina sa vie en 1124 après avoir dirigé les fidèles de sa secte chiite nizarite. Après la prise par les Nizariens de plusieurs places fortes et cités de la région, les Seldjoukides sunnites, maîtres de l’Iran du XIIème siècle, tentent de réagir. Aux répressions et aux condamnations théologiques, les Nizariens ripostent par une tactique qui leur offrira la postérité en Occident : l’assassinat politique, qui frappe aussi bien des califes et des généraux, que des gouverneurs, des juges, ou des théologiens. Marco Polo évoque l’aura de légende entourant Alamut : un château dans lequel les futurs assassins goûtaient aux plaisirs terrestres – vins, plats délicats, drogues – entourés de houris lascives, avant d’être dépêchés pour un meurtre-suicide devant leur assurer l’accès à un paradis éternel. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Qazvin.

14ème jour – de Qazvin à Téhéran (150 km environ)

Petit-déjeuner à l’hôtel puis visite de Qazvin. La ville fut sans doute fondée au milieu du IIIème siècle par le roi sassanide Shapur Ier et fut contrainte au long des siècles de faire face à de multiples attaques : des Daylamites, tout d’abord, peuple de l’Alborz qui ne se convertit que tardivement à l’Islam, des Assasins, ensuite, multipliant les raids sur la ville. Puis des Mongols qui, par deux fois en 1220 et 1256, prirent la cité. La ville fut pourtant à chaque fois reconstruite, et Qazvin tint finalement le premier rôle lorsque Shâh Tahmasp Ier la choisit comme capitale des Safavides. Vous ferez à Qazvin la visite de la mosquée du Vendredi, fondée par un calife abbasside au VIIIème siècle. Vous découvrirez ensuite l’Imâmzâdeh Hosseyn, qui contient la tombe d’un fils du VIIIème Imam Rezâ. Le cénotaphe qu’il abrite est un chef-d’œuvre de la marqueterie safavide. Dans l’après-midi, vous prendrez la route pour Téhéran. Déjeuner inclus en cours de visite, dîner inclus et nuit à Téhéran.

15ème jour – Téhéran

Petit-déjeuner à l’hôtel avant de découvrir le Musée des joyaux nationaux d’Iran qui abrite l’une des collections de joaillerie les plus importantes au monde (cette visite pourrait être remplacée par celle du musée Reza Shâh). Déjeuner inclus. Vous ferez l’après-midi la visite d’un palais ayant appartenu à Mohamad Reza Shâh. Dernier représentant de la dynastie Palahvi et ultime Shâh d’Iran, Mohamad Reza Shâh fut contraint à l’exil lors de la chute du régime impérial et l’instauration de la République islamique en 1979. Votre visite se terminera par une dégustation de thé dans les anciens jardins du Shâh. Dîner inclus et mise à disposition des chambres à l’hôtel jusqu’en fin de soirée, puis transfert à l’aéroport de Téhéran pour embarquer à bord d’un vol direct à destination de Francfort. Nuit à bord.

16ème jour – Arrivée en France

Petit-déjeuner à bord avant d’atteindre l’aéroport de Francfort. Vous emprunterez ensuite un vol à destination de l’aéroport de votre choix*. Arrivée prévue en début de matinée.

* arrivées possibles à Paris, Marseille, Lyon et Bordeaux.

Notes importantes :

Les déplacements dans les villes du circuit se feront sous la forme de promenades à pied. Le programme peut être soumis à des impondérables techniques indépendants de notre volonté et nécessitant des modifications dans le choix ou l’ordre des visites. Vous serez alors prévenu par courrier avant le départ du voyage.

terra-nobillis-calendarpng

Départ
12/07/2017

Retour
27/07/2017

Découvrez nos autres voyages en Iran :

terra-nobillis-icon-pricepng

Prix / pers : 3 590 €

Tarif préférentiel  jusqu'au 03/03/17 : 3 450 €

Suppl. chambre individuelle : 655 €


Votre conférencier

Martine Thouvenin-Desfontaines, conférencière nationale, est diplômée de l'école du Louvre et docteur en Histoire de l'art.

terra-nobillis-icon-beautiful-visitpng

Les plus belles visites

  • Tabriz
  • Orumiyeh
  • Mâku
  • Maragheh
  • Takht-e Suleymân
  • Ardabil
  • Zandjân
  • Soltâniyeh
  • Massouleh
  • Kandovân
  • Qazvin
  • Alamut
  • Téhéran

terra-nobillis-museumpng

Six des sites que vous visiterez sont inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO : le palais du Golestân à Téhéran (J2), le bazar de Tabriz (J3), les monastères arméniens de la région de Djolfâ (J7), Soltâniyeh et Takht-e Suleymân (J10), le sanctuaire de Cheikh Safi al-Din à Ardabil (J11). Par ailleurs, les sites de Kandovân (J5) et Massouleh (J12) sont en instance de classement sur cette même liste.

terra-nobillis-heartpng

Vous apprécierez

  • la beauté des paysages
  • la découverte de régions méconnues d’Iran
  • l’accompagnement culturel de Martine Thouvenin-Desfontaines

A voir, à lire et à écouter 

Découvrez notre sélection culturelle pour aller plus loin sur l'Iran

Informations utiles

terra-nobillis-planepng

Vol aller

Aller le 12/07/2017 :

Décollage depuis l’aéroport de votre choix en milieu de journée, arrivée à Francfort en milieu d’après-midi (horaires disponibles sur demande) ; décollage de Francfort à 17h45 et arrivée à Téhéran à 01h10 (+1).

Les horaires des transports sont donnés à titre indicatif et sous réserve de modification. 

terra-nobillis-plane-retouropng

Vol retour

Retour le 27/07/2017 :

Décollage de Téhéran à 03h10, arrivée à Francfort à 06h00 ; décollage dans la matinée à destination de l’aéroport de votre choix (horaires disponibles sur demande).

Les horaires des transports sont donnés à titre indicatif et sous réserve de modification. 

terra-nobillis-hotelpng

Vos hôtels (ou sim.) :

A Téhéran : hôtel Ferdowsi Grand 4* (NL)
à Tabriz : hôtel Gostaresh 4* (NL)
à Orumiyeh : Park hotel 3* (NL)
à Mâku : hôtel Jahangardi 3* (NL)
à Djolfâ : hôtel Jahangardi 3* (NL)
à Zanjān : Grand Hôtel 4* (NL)
à Ardabil : hôtel Sabalan 4* (NL)
à Qazvin : hôtel Marmar (3*)

terra-nobillis-attentionpng

Conditions

NB : Tarif calculé sur la base de 15 participants et garanti pour un groupe à partir de 10 personnes.

Pour un groupe de 6 à 9 personnes, un supplément de 95 € sera demandé pour assurer le départ du voyage.

Nous nous réservons toutefois le droit d'annuler le voyage si un nombre minimum de 10 participants n'était pas atteint; - dans ce cas, l'intégralité des sommes versées vous serait remboursée.

Le prix comprend

  • les vols A/R Paris-Téhéran, taxes incluses* (montant des taxes au 13/07/16 : 274,4 € / pers. – toute hausse pourra être répercutée jusqu’à 30 jours du départ) 
  • l'hébergement 14 nuits en chambre double en hôtels 3 et 4* (NL), petit-déjeuner inclus
  • la pension complète, hors boissons (à l’exception de l’eau minérale et du thé), du petit-déjeuner du J2 au dîner du J15
  • le transport sur place en bus privé selon le programme
  • le vol intérieur Téhéran-Tabriz sur compagnie régulière
  • l’accompagnement culturel de votre conférencière Terra Nobilis et, sur place, d’un guide iranien francophone
  • les frais de visa
  • les entrées dans les sites mentionnés au programme
  • les assurances assistance-rapatriement, frais médicaux et responsabilité civile

Le prix ne comprend pas :

  • les repas libres, comme mentionné dans le programme (le déjeuner et le dîner du J1)
  • les boissons
  • les pourboires usuels
  • les dépenses personnelles
  • l'assurance annulation qui vous est proposée en deux versions, une version standard (2,9% du prix du voyage) et une version Sérénité, sans justificatif (83 € - remboursement limité à 2 500 €)
  • tout ce qui n'est pas mentionné dans « le prix comprend »

Un autre Iran : de Tabriz à Alamut, les rives de la Caspienne avec Martine Thouvenin-Desfontaines

Départ - 12/07/2017


Retour - 27/07/2017

Prix / pers - 3 590 €