Amours, mariages et sexualités

d'Homère à saint Augustin

Apéro-conférence de Terra Nobilis,
déconseillée aux moins de 18 ans !

Amours, mariages et sexualités d'Homère à saint Augustin


" Toute Histoire est toujours contemporaine. "
Benedetto Croce

Les places étant limitées, l'inscription est nécessaire par le lien ci dessous : 

Ou par courriel : laurine.sandoval@terranobilis.com 

Date Vert

Marid 30 mai
à 18h

Maison Verte

Club de la Presse
10, place Kléber
Strasbourg

Fresque Pompéi1

Qu’elle finesse dans la composition de cette fresque de la Casa degli Epigrammi ! Quelle intensité dans le regard brûlant qu’échangent le faune et la jeune femme. Et que dire de la composition qui fige l’instant fugace d’avant l’étreinte ! Cette brève respiration avant que les corps ne se mettent en mouvement.

Aimer, se marier et faire l'amour. Quoi de plus évident à priori, "naturel" même affirment certains, que les codes et les règles de l'amour, du mariage et de la sexualité… Or, rien ne l'est moins. Comme la société, la cuisine ou la religion, l'amour et le sexe sont le produit et le reflet d'un temps et d'une culture particulière car nous sommes en cela comme en toutes choses historiquement, socialement et culturellement déterminés... Dès lors, derrière des institutions ou des pratiques qui peuvent nous paraître étonnantes, choquantes ou, au contraire, tellement semblables aux nôtres, se dessine en filigrane les contours du monde d'hier, celui d'Homère d'abord, que l'on peut croire aussi misogyne qu'épris de jeunes garçons, celui de saint Augustin ensuite, marqué par une morale (déjà) victorienne, bien loin des orgies décrites par Suétone et mises en scène par Tinto Brass...
Un sujet qui permettra d’éclairer de l’exemple du passé un débat très actuel : celui du mariage pour tous.

Votre conférencier : Laurent Lanfranchi, historien, fondateur de Terra Nobilis.

" Le métier d’historien consiste à s’étonner de ce qui va de soi. "

Paul Veyne

fresque-pompei3

Si les peintures érotiques mises au jour à Pompéi sont parfois d’une crudité extrême, le peintre a réussi dans cette superbe fresque de la Casa del Centenario à exprimer par le simple contact de la tête des deux amants une tendresse et une délicatesse inattendue qui transfigurent toute la scène.

fresque-pompei2

Une vulgaire peinture de boxon à Pompéi. Et pourtant, malgré l’évident manque de distinction du lieu, du commanditaire sans doute et des spectateurs très certainement, on retrouve ici ce sens des volumes, des couleurs et de la composition qui définit si bien la peinture romaine, même la plus vulgaire. De quoi imaginer les chefs-d’œuvre perdus des grands artistes… Qu’elles sont belles ces mains qui se cherchent… qui s’évitent… qui établissement le contact que refusent les yeux… bref… quelle classe pour un claque !












Terra Nobilis
22, rue du général de Castelnau
67000 Strasbourg

Tél: +33 (0)3 88 35 32 14
Fax: +33 (0)3 69 14 80 11
info@terranobilis.com

Horaires

du lundi au vendredi inclus
de 09h00 à 12h00 et de 13h30 à 18h00

Inscrivez-vous à notre Newsletter

img.desaturate { filter: grayscale(100%); }